Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexionrss

VIDÉO: Nos premières impressions sur l’iPhone 5s et l’iPhone 5c

| Dossiers et focus | 11/09/2013

apple-1912667-jpg_1713899

IPhone 5s

À première vue, aucun élément flagrant ne permet de distinguer l’iPhone 5s de son prédécesseur, à l’exception des deux nouveaux coloris (gris sidéral ou or) et de l’apparence du bouton central qui perd le carré dessiné et gagne une très discrète bordure. C’est derrière ce bouton que se cache l’innovation technologique qui permet à Apple de se distinguer de la concurrence : un lecteur d’empreintes digitales. Il suffit de poser le doigt sur ce bouton pour que la pulpe soit immédiatement scannée et l’appareil déverrouillé. L’opération est quasi instantanée (elle prend une fraction de seconde) et est nettement plus rapide que lorsqu’on tape son code. Elle signe la mort du mot de passe.

Le Point.fr a pu assister à la configuration du lecteur digital, qui ne prend pas plus de trente secondes. L’utilisateur se rend dans les réglages de l’appareil et scanne son empreinte en maintenant son doigt sur le lecteur pendant quelques fractions de seconde et à plusieurs reprises. Cette répétition permet de numériser l’empreinte sous plusieurs angles et ainsi d’améliorer la rapidité de la reconnaissance. Il est ainsi possible de numériser jusqu’à cinq doigts… et, c’est hautement appréciable, d’indiquer au smartphone que l’on souhaite utiliser ce procédé pour valider ses achats dans l’App ou l’iTunes Store.

Autre fonction largement améliorée : l’appareil photo qui propose plusieurs nettes améliorations. La résolution du capteur reste inchangée, ce qui n’est pas une mauvaise nouvelle étant donné l’étonnante inflation de pixels observée chez la concurrence. En revanche, la taille du capteur, et donc celle des pixels, augmente de 15%. Cela permet de réduire les bruits parasites que l’on retrouve sur les images prises en basse lumière. La brièveté de la prise en main et les conditions lumineuses ne nous ont pas permis de mettre ce capteur à l’épreuve.

Nombreuses innovations

En revanche, Le Point.fr a pu réaliser des prises de vue en rafale et un « slow motion », c’est-à-dire une vidéo dont un passage a été ralenti. Le slow motion se fabrique très simplement à partir d’une vidéo. L’utilisateur désigne sur l’écran le passage qu’il souhaite faire apparaître au ralenti, valide son choix, et le tour est joué. Le mode « burst » que l’on traduit par rafale permet de prendre 10 images par seconde en maintenant le bouton de prise de vue. En relâchant le déclencheur, l’utilisateur tombe sur un carrousel d’images et choisit celle qu’il veut conserver. Ces innovations sont issues du monde de la photo numérique.

Autre innovation qui fait la différence : le flash analyse la température de la couleur de l’éclairage d’ambiance et propose une balance des blancs adéquate : cela évite les teints cadavériques ou artificiellement hâlés. Le passage du mode photo au mode vidéo est instantané, sans doute en raison de la vélocité du nouveau processeur A7. Enfin, l’iPhone 5s propose des aménagements de l’appareil communs à l’iPhone 5c : filtres en direct, choix du format d’image (carré) et prise de vue panoramique. L’interface photo a été intégralement revue, pour notre plus grand plaisir. Spécifications intéressantes, mais non testées pour le moment : compatibilité avec tous les réseaux 4G, 40 heures de lecture audio et la fonction podomètre isolée dans une puce spécifique pour éviter de vider la batterie en utilisant des applis de fitness. Un regret : l’absence de la technologie NFC.

IPhone 5c

Ce modèle avait été pressenti – à tort – comme un modèle low cost doté de spécifications au rabais : il n’en est rien, ni pour les spécifications ni pour le prix. Il s’agit en fait d’un modèle qui vient se glisser entre l’iPhone 4s (qui, par ailleurs, restera disponible à la vente) et le 5s. Ses spécifications techniques le placent plus proche de l’iPhone 5 – bientôt retiré de la vente – que du 4s. Sa coque est en polycarbonate coloré, agréable au toucher et visiblement robuste. La marque propose un vaste ensemble de surcoques aux couleurs variées, permettant une personnalisation pop. L’écran reste identique au 4s. Il est doté de la puce A6, la même que celle qui équipe l’iPhone 5. Il hérite d’un capteur 8 mégapixels et d’iOS7, la dernière version du système d’exploitation d’iOS.

REGARDEZ notre vidéo de l’iPhone 5c

Pas de tags

  

Liens sponsorisés

Laisser une réponse

Il faut être enregistré pour poster un commentaire.