Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexionrss

Nvidia GeForce GTX 660 Ti, Asus DirectCU II TOP, EVGA SuperClocked et AMD Radeon HD 7950 v2 en test

| Dossiers et focus | 27/08/2012

Nvidia poursuit la déclinaison vers le bas de son architecture Kepler avec l’arrivée de la GeForce GTX 660 Ti. Très proche de la GeForce GTX 670 sur le plan des spécifications, elle pourrait s’avérer très intéressante pour les joueurs: nous en avons testé la version de référence ainsi que les modèles personnalisés d’Asus et d’EVGA. AMD a cependant bien l’intention de jouer les troubles fête avec la mise à jour des spécifications de la Radeon HD 7950…

GK104 pour tous

Contrairement à ce que vous pourriez penser, la GeForce GTX 660 Ti n’est pas basée sur un nouveau GPU, simplifié par rapport au haut de gamme actuel. Elle reprend le même GPU que les GeForce GTX 690, 680 et 670 : le GK104. Vous pourrez retrouver tous les détails le concernant dans le test de la GeForce GTX 680. Ironiquement, avec la GeForce GTX 660 Ti, ce GPU se retrouve probablement enfin là où sa place avait initialement été imaginée puisqu’il n’a pas été conçu en tant que haut de gamme traditionnel. Avec des meilleurs résultats que prévu, une concurrence moins rude qu’envisagée et un gros GPU annulé ou en retard, Nvidia a cependant pu introduire avec succès ce GK104 sur le segment haut de gamme voire très haut de gamme.

Petit à petit il se décline dorénavant dans le segment « Performance », intermédiaire entre le milieu et le haut de gamme, et dans lequel nous retrouvons en général les solutions les plus intéressantes pour les joueurs qui recherchent un maximum de performances mais également un tarif plus raisonnable.

Pour mettre en place la GeForce GTX 660 Ti, Nvidia exploite une version partiellement castrée du GK104 et très proche de la version exploitée sur la GeForce GTX 670 : le nombre d’unités de calcul et les fréquences sont identiques, mais le bus mémoire est ramené de 256 à 192 bits. De quoi faire tomber son tarif de 380 à 310€, sans trop impacter les performances.

Malgré la présence de ce bus de 192 bits, Nvidia conserve une mémoire vidéo de 2 Go pour la variante principale de la GeForce GTX 660 Ti, profitant de la capacité de ses GPU à gérer une mémoire asymétrique. Comment est-ce possible ? 2 contrôleurs mémoire de 64 bits adressent chacun 512 Mo alors que le troisième contrôleur adresse 1 Go de mémoire. Cela signifie en d’autres termes que le GPU à accès à 1.5 Go à pleine vitesse, sur 192 bits, et dispose d’une réserve de 512 Mo, plus lente, en 64 bits. Une version 3 Go, avec une configuration mémoire symétrique, est également prévue et sera proposée par certaines partenaires.

La Radeon HD 7950 mise à jour

Probablement pour répondre à la GeForce GTX 660 Ti, AMD vient de mettre à jour, visiblement avec une précipitation certaine, les spécifications de référence de la Radeon HD 7950. L’évolution est similaire à celle qui a accompagné l’annonce de la Radeon HD 7970 GHz Edition : les fréquences sont revues à la hausse.

AMD profite ici de PowerTune avec Boost, une mise à jour de sa technologie de contrôle de la consommation qui est plus précise et est dorénavant capable de faire varier la tension, ce qui permet de valider une fréquence GPU plus élevée. Alors qu’elle était au départ de 800 MHz sur la Radeon HD 7950, elle passe à 925 MHz sur la nouvelle version, la variation à la hausse de la tension se mettant en place à partir de 850 MHz.

AMD indique que tous les GPU estampillés Radeon HD 7950 sont compatibles avec cette évolution qui peut se faire via une simple mise à jour du bios. C’est d’ailleurs via un nouveau bios fourni par AMD que nous l’avons testée. Ce bios distribué à la presse est cependant prévu uniquement pour les échantillons presse initiaux de la Radeon HD 7950 dont le design est différent de celui de la majorité des cartes disponibles dans le commerce. Ce design presse étant plus costaud au niveau du système de refroidissement et de l’étage d’alimentation, il peut encaisser sans soucis l’augmentation du TDP liée à cette évolution : il passe de 200 à 225W.

Si en pratique toutes les autres Radeon HD 7950 devraient supporter cette évolution sans soucis, avec quelques réserves cependant au niveau des étages d’alimentation qui ne disposent pas d’un petit radiateur, il revient à chaque fabricant à valider ou pas son propre modèle et à proposer un nouveau bios, soit en terme de mise à jour offerte soit uniquement pour les cartes fabriquées à partir de ce moment. Notez que vu la manière dont tous les partenaires d’AMD semblent avoir ignoré la mise à jour des spécifications des Radeon HD 7700, il n’est pas certain que ce mouvement soit suivi par tous, d’autant plus que cela pourrait compliquer la donne pour leurs modèles overclockés, dont la mise à jour est plus difficile à mettre en place.

Source:hardware.fr

Liens sponsorisés

Laisser une réponse

Il faut être enregistré pour poster un commentaire.